Geomorph - un éditeur de relief pour Linux

Bienvenue
Lancement de la mise à jour 0.62 (avril 2016)
Lancement de la mise à jour 0.60.1 (août 2012)
Lancement de la version 0.60 (le 20 décembre 2010)
Violation des droits d'auteur: un rappel
Lancement de la version 0.50 (le 1er août 2008)
Correction d'une erreur de segmentation dans le crayon continu (le 17 mars 2007)
Lancement de la version 0.40 (le 21 février 2007)
Nouvelles antérieures


Bienvenue sur le site de Geomorph

Le site de Geomorph regroupe tout ce qui s'est écrit comme guides et tutoriels depuis le lancement de la version 0.11, en 2003.

Si c'est votre premier contact avec Geomorph, n'oubliez pas de regarder l'introduction, qui explique entre autres comment sont fabriquées les cartes de relief.

Consultez aussi la liste des guides et tutoriels dans l'index de la documentation.

Enfin, ne manquez pas la galerie!


Lancement de la mise à jour 0.62 (avril 2016)

La mise à jour 0.62 de Geomorph corrige quelques erreurs, en particulier une installation incomplète des scripts POV-Ray, l'impossibilité de fermer des fenêtres de documents sans fermer l'application et un aperçu OpenGL trop sombre.

La compilation et l'utilisation ont été testées sur Ubuntu 14.04, 15.04 et 16.04.

Une bonne nouvelle : depuis 2014 Geomorph est intégré à Fedora, grâce à Didier Fabert. Merci Didier!


Lancement de la mise à jour 0.60.1 (août 2012)

La mise à jour 0.60.1 de Geomorph corrige des scripts de configuration pour permettre la compilation sur des distributions récentes comme Ubuntu 12.04. Avec la v. 0.60 de décembre 2010, la librairie libgtkglext fait planter la compilation.

J'en ai profité pour ajouter une archive précompilée 64 bits. Elle a été testée sur un "Live CD" d'Ubuntu 12.04.

Geomorph 0.60.1 n'apporte aucun changement de fonctionnalité et ne corrige aucun autre problème. Si Geomorph 0.60 fonctionne déjà pour vous, vous n'avez pas besoin de le mettre à jour.

Lors des tests, j'ai constaté que PovRAY n'est plus distribué avec Ubuntu 12.04. Je ne sais pas ce qui en est des autres distributions. Je n'ai pas trouvé de dépôt PPA Ubuntu (Personal Package Archive) qui l'offre, en date d'août 2012. Vous pouvez l'installer à partir des sources sur www.povray.org, ou bien procéder à partir de la distribution antérieure comme indiqué dans cette page pour un système 64 bits, au message #3.

PovRAY 3.6 sous Ubuntu 12.04 avec le gestionnaire de fenêtres Unity affiche encore des fenêtres translucides. Le remède est le même que précédemment: utiliser Compiz, installer le "Compiz Config Settings Manager", activer "Windows Rules", et inscrire class=Povray dans "No ARGB visuals". Attention à la casse pour class=Povray! Vous pouvez en profiter pour activer le cube Compiz, qui fonctionne avec Unity. Ce n'est pas relié à Geomorph, mais c'est cool.

En cas de problème, n'hésitez pas à m'écrire. Le développement de Geomorph est interrompu pour l'instant, mais je tiens à ce qu'il continue à fonctionner avec les distributions courantes.

Merci de votre support.
Patrice St-Gelais
Août 2012

Lancement de la version 0.60 (le 20 décembre 2010)

Geomorph 0.60 amène plusieurs améliorations et correctifs, dont les suivants: 


Il y a deux points que j'ajouterai éventuellement dans la FAQ :

J'ai testé cette version du logiciel en faisant deux "splash screens", dont celui du site web et celui donné par le bouton "Application et auteur" du menu principal. Après ces tests il reste des irritants que je n'ai pas pu corriger:

Faute de temps, cette fois je ne touche pas à la documentation, sauf la section installation.


Voilà. Je n'ai pas oublié les améliorations déjà annoncées. J'ai aussi eu une demande pour permettre l'import / export sous forme de plugins. J'ai moins de disponibilité, mais je vais faire un effort pour que Geomorph soit plus "net" et plus ouvert (je parle des interfaces de programmation). À suivre!


Merci de votre support.


Patrice St-Gelais

Québec, le 16 décembre 2010


Violation des droits d'auteur: un rappel

De grandes sections de ma page Anatomy of a Povray file for using Geomorph ont été copiées mot pour mot par deux professeurs d'un collège de Roumanie, pour produire un texte présenté lors d'une conférence locale.

Le texte est référencé par Google. Je l'ai trouvé par hasard en donnant des mots-clés pour chercher des tutoriels sur Pov-Ray.

Le texte du site web de Geomorph est publié sous une licence Creative Commons, qui permet la réutilisation des textes et des images à volonté à des fins non commerciales, pourvu que la source soit citée. C'est la clause "paternité" en français ou "attribution" en anglais.

Or les auteurs ont réutilisé mon texte et mes images sans référer au site, ni comment se procurer Geomorph. Ils n'ont même pas indiqué que Geomorph est un logiciel, rendant le texte presque incompréhensible. Pourtant leur document contient une bibliographie en bonne et due forme, qui liste autant des articles que des sites web.

De fait le texte du site de Geomorph est si prépondérant dans leur document de 8 pages que s'il en était retiré, il ne resterait que 2 paragraphes en introduction et 3 en conclusion. Cela évoque davantage la fraude intellectuelle que l'erreur technique.

J'ai demandé aux auteurs de corriger leur document déposé dans des répertoires publics pour respecter la licence en citant leur source, ou bien de le retirer de ces répertoires. Un message de l'un d'entre eux m'indique qu'ils entendent se conformer. Au 19 décembre 2010, ce n'était pas encore fait.

Mon principal recours est d'exposer les faits publiquement. C'est ce que je fais aujourd'hui et que je répéterai ailleurs si besoin est.

 
Lancement de la version 0.50 (le 1er août 2008)

Je suis heureux d'annoncer la version 0.50 qui, en plus de corriger plusieurs bogues, offre ces améliorations:

J'ai aussi tenté d'améliorer la présentation du site en utilisant des CSS.

Je remercie sincèrement Simon Donike, qui encore une fois, en plus de traduire les dialogues en allemand, m'a aidé à résoudre plusieurs problèmes en essayant la version 0.50 préliminaire.

Pour les prochaines versions, j'ai l'intention de travailler sur des fonctions d'import / export et de mise à l'échelle. Ces fonctions sont inséparables, puisque Geomorph n'édite que des images carrées en puissance de 2. J'aimerais aussi ajouter des outils de sélection à base de masque et des outils pour aider à la conception de scènes Povray. Il y aura peut-être une surprise, si mes disponibilités le permettent. Et je reste ouvert à vos suggestions!


Correction d'une erreur de segmentation dans le crayon continu (le 17 mars 2007)

Avec la version 0.40, la modification de la grandeur ou de l'intensité du crayon continu  produit une erreur de segmentation sur certains systèmes. Le problème a été détecté dans un environnement x64, mais peut se produire dans n'importe quel environnement.

En attendant une prochaine version, vous pouvez le corriger en remplaçant "draw_dialog.c" du paquetage binaire de 0.40 par ce fichier, avant la compilation:

http://geomorph.sourceforge.net/misc/draw_dialog.c

Une fois ce fichier téléchargé, ouvrez une console et copiez-le dans l'arborescence de Geomorph :

cp draw_dialog.c  ~/geomorph-0.40/src/hf/draw_dialog.c

Merci à Sanne pour avoir soumis le bogue et testé mes solutions!


La version 0.40 est arrivée, enfin! (le 21 février 2007)

Après plus d'un an, voici enfin Geomorph 0.40, qui vous propose quelques ajouts importants, plusieurs correctifs et une documentation enrichie.

Voici les principaux ajouts:








Le nouvel outil de création de craquelures permet de créer des "cartes de normales" qui peuvent être pavées à l'infini




Geomorph n'est pas un logiciel qui peut être abordé d'une façon aussi intuitive qu'un traitement de texte. Des tutoriels et des guides sont généralement nécessaires. Cette version propose entre autres:







Des tutoriels et de nouveaux scripts Povray permettent d'exploiter des "cartes des eaux".





Enfin, de nombreux correctifs et améliorations ont été apportés, dont plusieurs en préparant les tutoriels. En voici quelques-uns :

Comme pour les dernières versions, les messages et dialogues ont été traduits en allemand par Simon Donike.

À une prochaine, avant un an je l'espère!

Retour au début

Contact:    Patrice St-Gelais